English
Français
Deutsch
Español
Български
  Accueil Contactez-nous Accès Enregistrer 0 produit 22 Octobre 2017
Catalogue Séminaire Télécharger Boutique Mobile Actualités Photos Calendrier Forum
La chanson folklorique bulgare est un petit miracle
La chanson folklorique bulgare est un petit miracle


lire en: English Français Deutsch Български
La chanson folklorique bulgare est un petit miracle
16 Avril 2008 - Australie
Share   

Pendant le festival multinationale à Canberra en février cette année, j'ai eu la chance de rencontrer une bulgare exceptionnelle. Elle a été à Canberra, pour la seule raison de voir la performance de l’ensemble «Varna».
Il s'agit d'une femme ayant survit une terrible tragédie personnelle et en dépit de ce fait, elle est encore assez fort pour faire de son mieux pour que la culture et le folklore bulgares sont populaires ici, dans la lointaine Australie.
Ceci est Valya Yaninska.
Elle est née dans la belle capitale de la Bulgarie Sofia; elle a obtenu son diplôme d'ingénieur, et puis elle s’est trouvée en Australie.
Peu de temps après son arrivée, elle a eu un accident et est restée en coma pendant quelques jours. Elle s’est récupérée pour quelques mois et grâce aux efforts des médecins. À ses côtés à l'hôpital étaient sa mère, son mari, son fils et ses amis du chœur «Martenitsa». Leur amour profond l’avait retournée à sa vie.
Aujourd'hui, elle dit qu'elle vit encore une deuxième vie. Une vie, à laquelle elle veut se consacrer, à toute la bonté, qu'elle avait appris en Bulgarie.
Et quand elle a ouvert ses yeux, non seulement elle a commencé à chanter, mais chanter une chanson bulgare. Tous ont été surpris par sa voix mélodique. La surprise a été plus importante car elle a commencé à chanter «Imala maika edno mi chedo» (Une mère a eu un enfant).
Comme un remède, offert par Dieu, les chansons du folklore bulgare aident à Valya à survivre à la douleur et à se récupérer après les nombreuses chirurgies.
Aujourd'hui, elle se récupère et continue à chanter avec le chœur «Martenitsa». La Bulgarie a donné au monde de nombreuses voix magnifiques. La voix belle de Valya est comme un baume pour l'âme. Son grand sourire et ses grands yeux chaleureux attireent l'amitié de ceux qui sont venus pour écouter son chant.
Maintenant j’entends encore sa douce voix chantant «Katerina mome». Cette voix est un véritable miracle, un miracle divin. Une voix qui blanchisse toutes les mauvaises pensées et s'engouffre dans ton âme une source de fraîcheur et vous fait commencer à chanter avec elle.
Même lorsque vous entendez pour la première fois la chanson, vous ne pouvez pas rester indifférents, sa voix est émouvante et magique.
On sent la forte magie du chant bulgare lorsque vous écoutez Valya. Elle ne chante pas mais elle vit dans la chanson.
Elle est a était membre de l’ensemble «Gotse Delchev» de Sofia.
Aujourd'hui, un certain nombre d'organisations australiennes invitent Valya très souvent à prendre part à des concerts en différentes occasions. Où qu'elle aille, elle exécute les chansons du folklore bulgare, les chansons, plein d'amour et de tristesse pour le pays natal.
Valya est aussi une merveilleuse mère et épouse et une bonne compagnie et amie. Elle est une femme extrêmement intelligente et bien informée et elle est la représentante du folklore bulgare en Australie. Elle porte fièrement son costume traditionnel.
Pour le peu de temps après son rétablissement, elle réussit à entrer en contact avec les différentes institutions culturelles, à Sidney et Canberra. Ainsi, elle rappelle que la Bulgarie existe, que les Bulgares existent et qu'ils ont de bonnes personnes. Valya fait de son mieux pour développer sa conception de montrer les avantages de la Bulgarie et de changer de l'avis négatif pour notre pays, en Australie. Espérons qu'elle aura la force pour atteindre ce avec l'appui d'autres compatriotes.
Sa conviction est que l'humanité gagne toujours et que la chanson est un petit miracle, quand vous êtes très loin de chez vous.
Selon elle, les gens sont les mêmes partout dans le monde. Cela n'a pas d'importance si elle chantera au théâtre, dans une salle locale ou sur la prairie. Le plus important, c'est l'amour de la chanson…
Je lui souhaite du fond de mon cœur une longue vie pour qu’elle chante et rends les gens heureux avec sa voix. Je voudrais bien qu’elle soit l’ambassadrice de l'art folklorique bulgare dans la lointaine Australie.

Adriana Andreeva
Canberra, Australie

Traduction: Véra Guenova



retour
imprimer
envoyer à un ami
Adriana Andreeva – Tabisz

Commentaires
Pour signaler des commentaires vous si l'ouverture d'abord. 0 commentaires, 0 pages | « »
0 commentaires, 0 pages | « »


Add to Google     Add to My Yahoo!
Top Mp3
Kopcheto
Duma sa duma ot stari lyude
Chetvorno horo
Bera
Ramagane
Petrunino horo
Kate, Kate
Kasap
Vlashko horo
Raka


Costumes traditionnels

Costumes traditionnels
Costumes folkloriques bulgares


Publicité


©1996-2017, Tous droits réservés, Balkanfolk S.r.l.   Newsletter Liens Conditions d`utilisation
Conception et développement par Orange Ideas